Il est vrai que les paris sur le football, le rugby ou encore le tennis, ne datent pas d’hier mais il est désormais possible de miser son argent sur des compétitions de jeux vidéo, c’est ce qu’on appelle le eSport. Toutefois en France les bookmakers ne détiennent pas encore d'autorisation qui leur permettent de proposer des paris pour cet catégorie de discipline, et pourtant les compétitions d'eSport ne cessent de grimper en puissance et sont devenues très réputé, qu’il s’agisse de joueurs professionnels de jeux vidéo qui s’affronte sur FIFA ou bien sur Counter-Strike (les plus populaires mais pas les seules) qui sont en effet très suivies sur Internet en terme d'audience.

Pinnacle, Bet 365, ou encore Betway sont des grands sites reconnus en matière de paris sportifs internationaux qui se sont actuellement mis à proposer des cotes sur les matchs d'eSport car une certaine catégorie de parieurs préfère miser sur des équipes virtuelles, c’est effectivement un secteur en développement qui bénéficie d’une moindre médiatisation et donc des possibilités de gains moins importantes et pourtant plus prometteuses car un nombre de plus en plus croissant de stars du monde de l'eSport captent l'attention des joueurs commun qui considèrent que le fait de voir un match en Streaming est un bon moyens de divertissement lorsque l’envie de jouer n’est pas présente mais aussi un bon moyen d’apprentissage via l’observation des prouesses des meilleurs joueurs.

La possibilité de faire des paris sur des compétitions d'eSport en France 

paris esportL'ARJEL s’est d’abord occupé de la régulation des paris sportifs en 2010, s’ensuivit alors et seulement en 2016 la régulation officiel des Fantasy Leagues qui sont considéré comme étant des paris groupés par l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne ce qui fait que les opérateurs sportifs peuvent désormais proposer à leurs clients d'autres types de jeux ;

  • D’une part la question qui se pose alors, c’est si dans quelques années l'eSport aura le même avenir que les Fantasy Leagues, même si les opérateurs s'intéressent de plus en plus et pourraient possiblement faire des propositions d’accords avec différents partenariats ainsi que d’envisager un éventuel développement des plateformes, il faudrait d’abord que l'eSport soit ajouté de façon officielle à l’inventaire des opérations autorisées et régulé par l'ARJEL.

  • D’autre part, il est également très important de savoir que la France est classée en tête du podium en ce qui concerne les épreuves d'eSport bien en en avance devant les Américains depuis déjà plusieurs années, les joueurs sont des véritables professionnels, sans oublier que c’est aussi le pays organisateur de l'ESWC (Electronic Sports World Convention), un événement mondial très importants qui réunit un très grand nombre d’état internationaux autours de plusieurs compétitions, la possible régulation permettra donc un repositionnement de l'eSport amplement en avant avec des collaborations et des compétitions, mais le plus important une officialisation de ce sport qui jouis d’une notoriété grandissante.

Ce qu’il faut savoir à propos des sites de paris hors ARJEL

Le phénomène de l'eSport n’a pas échappé aux sites de paris sportifs français qu'ils ont vu se fructifier chez leurs concurrents internationaux, toutefois c’est uniquement les paris sportifs qui sont autorisés et seulement sur les sites qui détiennent un agrément délivré par l'ARJEL, mais voici tout ce qu’il faut savoir ;

  • Le rôle de l'Autorisation de Régulation des Jeux en Ligne ne se limite pas à la délivrance des agréments mais s’entent à l’information et la protection des joueurs français.

  • L'eSport n'est à ce jour pas encore reconnu comme étant une discipline sportive, et le fait de faire des paris dessus même si ce n’est pas illégal reste interdit.

  • Le fait de parier sur un site étranger n’encourent pas de risques de poursuites mais s’il y’a un litige ou tout autres problème liés aux données personnelles, avec un bookmaker il ne sera pas possible de faire appel à l'ARJEL afin de faire valoir ses droits.

  • Les grands opérateurs de paris sportifs étrangers qui sont proportionnellement sécurisés et qui proposent en plus de l'eSport sont le plus souvent inaccessibles depuis la France ce qui fait que souvent les joueurs tendent à se rabattre vers des sites moins fiables même s’ils prennent le risque de de voir ses sites disparaître à n’importe quel moment.

Laisser un commentaire